TRISTESSE APRÈS LE DÉCÈS DE FRÈRE ANTOINE – NOMMER UN PONT POUR LE SOUVENIR

Les Charnaysiens ont été tous émus d’apprendre le décès de Frère Antoine. Il a marqué d’un souvenir impérissable notre commune.

Pour le souvenir

Pour garder le souvenir de cet homme très grand par sa simplicité, connu dans toute la France, qui distribuait des croix aux gens qu’il croisait, qui bénissait les automobilistes de l’A6 avec sa colombe de la Paix, BVC2020 souhaite demander à la municipalité de faire les démarches nécessaires afin de nommer le pont de l’autoroute « Pont du Frère Antoine ».

Nous ne l’oublierons pas !

 

Richard PALUK pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Publicités

J’ACCUSE ! SOUTIEN AUX GILETS JAUNES A CHARNAY

Comme tous les Français, les Charnaysiens subissent les mêmes excès d’impôts, avec cette fois-ci l’excuse de la « transition énergétique ». Trop, c’est trop, et le mouvement citoyen des « gilets jaunes » doit faire comprendre à nos gouvernants qu’ils dépassent les bornes.

Espoirs déçus – Tromperie

Quand on a été élu (Président, Député) sur un programme de rupture, de nouvelle vision, on a suscité beaucoup d’espoirs. Dans ces conditions, un échec est mal ressenti, mais alors que dire lorsqu’on a l’impression d’avoir été berné ?

Ils taxent, on paye, mais rien en échange

« Il n’y aura plus de nouveaux impôts ! » Hollande et Vals nous l’ont affirmé, Macron et Philippe tirent sur la même corde. Et en même temps (expression ironique de la macronie), le gouvernement planifie des nouvelles taxes avec l’excuse de la transition énergétique. Le saupoudrage des primes de reconversion automobile sont un maigre retour sur la dépense, et d’autre part, l’offre de transports en communs ne concerne que la région parisienne et les grandes agglomérations. Quant aux véhicules électriques, quel particulier a les moyens de s’en offrir ? Avec quelle énergie génèreront-ils l’électricité ?

Le compte n’y est pas, et ce serait justice de restituer aux français la contrepartie des taxes qu’ils versent, ou alors, on les supprime.

Écouter les Français

Nous sommes capables de comprendre les enjeux de développement durable, mais nous ne sommes pas dupes : payer des taxes sans rien en échange, ce n’est que renflouer les caisses de l’état ! Le programme du candidat Macron et des candidats députés macroniens ne nous vendaient-ils pas une nouvelle politique ?

Oui, j’accuse le président et son gouvernement de holdup up sous couvert d’écologie

C’est rendre un mauvais service à l’écologie avec ces taxes qui ne cessent de s’accumuler, alors que notre planète, notre pays et nos campagnes ont absolument besoin d’un souffle nouveau. Vous parlez souvent Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, mais vous vous faites plaisir, car vous êtes déconnectés de la réalité.

La France n’est pas uniquement Paris !

Avec de nombreux Français, les Charnaysiens et BVC2020 vous l’expliquent en s’associant au mouvement citoyen des « gilets jaunes ».

 

Richard PALUK pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Rentrée d’automne à Charnay : entre confusion et inquiétude

 

Alors que le Conseil Municipal de rentrée donnait l’occasion à la municipalité de communiquer clairement sur l’avenir de notre commune, il n’en a rien été, et BVC2020 tient à exprimer son inquiétude.

Pour améliorer la circulation : des annonces sans suite

Dès le début de sa mandature, la majorité actuelle annonçait « élaborer un plan de circulation respectueux de la vie Charnaysienne pour mettre fin aux engorgements rendus dangereux dans certains quartiers ». A défaut d’avoir des réalisations, où en sont les projets annoncés ?
En 2016 / 2017, nous avons eu un nouveau PLU qui présentait par un nouveau tracé (entre autres) un axe routier de désengorgement, avec l’assurance d’avoir très rapidement les finances nécessaires. Quel espoir peut-on donner aujourd’hui aux riverains et aux automobilistes de la Grande Rue de la Coupée aux heures de pointes ? Aucun dans l’immédiat ! Cet axe routier de plusieurs millions d’euros ne peut rester à la charge de la commune, et BVC2020 déplore l’absence de plan de financement, alors que Monsieur le Maire était très confiant sur l’avancement rapide de ce projet lors d’une réunion publique en 2017. À plusieurs reprises, notre association a interpelé la municipalité, mais face à cet enjeu, le conseil municipal a voté sur la réalisation d’un rond-point… Coup de théâtre à l’occasion des questions diverses du Conseil Municipal du 1er octobre 2018 : Monsieur le Maire annonce que le giratoire de la rue des Petits Champs ne se fera pas ! Annoncé à l’occasion de ses vœux à la population en janvier 2018, ce projet, qui devait être l’amorce de la voie structurante du futur quartier La Ronze – Malcus – Petits Champs est donc arrêté…
Pendant combien de temps encore les Charnaysiens devront-ils subir cette hausse du trafic au cœur de notre Commune ? Un budget avait été prévu pour financer ce rond-point. Que deviendra cette enveloppe ? Cette voie de contournement est décidément pleine d’embûches !

Economies de fonctionnement : réduction de l’éclairage nocturne et salle de la Verchère

BVC2020 regrette l’absence de projet d’ensemble sur les énergies pour utiliser tous les moyens proposés par l’administration et les opérateurs d’énergie. Réduire l’éclairage nocturne n’est pas vraiment à la hauteur des enjeux, mais personne ne peut s’opposer à des économies raisonnables. En revanche, les Charnaysiens interpellent fréquemment les membres de BVC2020 sur des situations «anormales » : éclairage allumé en plein jour, rues plongées dans l’obscurité dès 21h… La situation est-elle sous contrôle ? BVC2020 attend impatiemment les résultats de l’enquête publique.
Par rapport aux rénovations de la Verchère, nous regrettons également la position de la Mairie. Pourquoi l’optimisation des dépenses d’énergie lors de ces travaux n’a pas été recherchée ? Les gains futurs procurés par les économies d’énergie auraient amorti une partie de l’investissement. C’est dommage que la municipalité n’ait pas sauté sur l’occasion pour s’engager dans des économies raisonnables lors de ce projet…

Les surprises de la Rentrée des Associations

Pour l’édition 2018, chacun espérait un déroulement serein, comme en 2017, mais la municipalité avait réservé des surprises pour les associations ! Sans consultation avec les associations, le lieu retenu fut celui d’un nouvel acteur privée qui propose des activités de loisirs. Bien entendu, on ne peut que se réjouir de l’implantation d’une nouvelle entreprise, mais pourquoi avoir choisi ce lieu ? Il y a eu les conséquences suivantes :

  • Très peu d’associations ont pu organiser des démonstrations afin de faire découvrir la passion qui les animent. En effet, les infrastructures que offrent le site de la Bâtie étaient absentes
  • Certaines associations n’ont pas compris le choix de ce lieu. Un échange entre la municipalité et les acteurs associatifs aurait été profitable pour tous, au lieu d’imposer un choix connu peu de temps avant l’évènement
  • Au lieu de profiter d’un tel évènement pour soutenir financièrement ses associations, la municipalité a donné l’image de les manipuler ! Par exemple, aucune association de la commune n’a récolté les bénéfices de la buvette alors que c’était l’OMS en 2017 ! Faut-il rappeler que depuis 2014, le budget consacré aux subventions des associations a baissé de 30%. Souhaitons que le salon de la BD organisé le 6 Octobre ne laisse pas une telle image

Une rentrée dans la continuité…

Les Charnaysiens se désolent de voir une équipe qui perd son cap, et l’image donnée cette année n’est guère rassurante. Ils peuvent compter sur le soutien des membres de BVC2020

 

Florian DUVERNAY, Président de BIEN VIVRE A CHARNAY 2020 et Richard PALUK

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com
Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Rentrée d’automne à Charnay : entre confusion et inquiétude

 

Alors que le Conseil Municipal de rentrée donnait l’occasion à la municipalité de communiquer clairement sur l’avenir de notre commune, il n’en a rien été, et BVC2020 tient à exprimer son inquiétude.

Pour améliorer la circulation : des annonces sans suite

Dès le début de sa mandature, la majorité actuelle annonçait « élaborer un plan de circulation respectueux de la vie Charnaysienne pour mettre fin aux engorgements rendus dangereux dans certains quartiers ». A défaut d’avoir des réalisations, où en sont les projets annoncés ?
En 2016 / 2017, nous avons eu un nouveau PLU qui présentait par un nouveau tracé (entre autres) un axe routier de désengorgement, avec l’assurance d’avoir très rapidement les finances nécessaires. Quel espoir peut-on donner aujourd’hui aux riverains et aux automobilistes de la Grande Rue de la Coupée aux heures de pointes ? Aucun dans l’immédiat ! Cet axe routier de plusieurs millions d’euros ne peut rester à la charge de la commune, et BVC2020 déplore l’absence de plan de financement, alors que Monsieur le Maire était très confiant sur l’avancement rapide de ce projet lors d’une réunion publique en 2017. À plusieurs reprises, notre association a interpelé la municipalité, mais face à cet enjeu, le conseil municipal a voté sur la réalisation d’un rond-point… Coup de théâtre à l’occasion des questions diverses du Conseil Municipal du 1er octobre 2018 : Monsieur le Maire annonce que le giratoire de la rue des Petits Champs ne se fera pas ! Annoncé à l’occasion de ses vœux à la population en janvier 2018, ce projet, qui devait être l’amorce de la voie structurante du futur quartier La Ronze – Malcus – Petits Champs est donc arrêté…
Pendant combien de temps encore les Charnaysiens devront-ils subir cette hausse du trafic au cœur de notre Commune ? Un budget avait été prévu pour financer ce rond-point. Que deviendra cette enveloppe ? Cette voie de contournement est décidément pleine d’embûches !

Economies de fonctionnement : réduction de l’éclairage nocturne et salle de la Verchère

BVC2020 regrette l’absence de projet d’ensemble sur les énergies pour utiliser tous les moyens proposés par l’administration et les opérateurs d’énergie. Réduire l’éclairage nocturne n’est pas vraiment à la hauteur des enjeux, mais personne ne peut s’opposer à des économies raisonnables. En revanche, les Charnaysiens interpellent fréquemment les membres de BVC2020 sur des situations «anormales » : éclairage allumé en plein jour, rues plongées dans l’obscurité dès 21h… La situation est-elle sous contrôle ? BVC2020 attend impatiemment les résultats de l’enquête publique.
Par rapport aux rénovations de la Verchère, nous regrettons également la position de la Mairie. Pourquoi l’optimisation des dépenses d’énergie lors de ces travaux n’a pas été recherchée ? Les gains futurs procurés par les économies d’énergie auraient amorti une partie de l’investissement. C’est dommage que la municipalité n’ait pas sauté sur l’occasion pour s’engager dans des économies raisonnables lors de ce projet…

Les surprises de la Rentrée des Associations

Pour l’édition 2018, chacun espérait un déroulement serein, comme en 2017, mais la municipalité avait réservé des surprises pour les associations ! Sans consultation avec les associations, le lieu retenu fut celui d’un nouvel acteur privée qui propose des activités de loisirs. Bien entendu, on ne peut que se réjouir de l’implantation d’une nouvelle entreprise, mais pourquoi avoir choisi ce lieu ? Il y a eu les conséquences suivantes :

  • Très peu d’associations ont pu organiser des démonstrations afin de faire découvrir la passion qui les animent. En effet, les infrastructures que offrent le site de la Bâtie étaient absentes
  • Certaines associations n’ont pas compris le choix de ce lieu. Un échange entre la municipalité et les acteurs associatifs aurait été profitable pour tous, au lieu d’imposer un choix connu peu de temps avant l’évènement
  • Au lieu de profiter d’un tel évènement pour soutenir financièrement ses associations, la municipalité a donné l’image de les manipuler ! Par exemple, aucune association de la commune n’a récolté les bénéfices de la buvette alors que c’était l’OMS en 2017 ! Faut-il rappeler que depuis 2014, le budget consacré aux subventions des associations a baissé de 30%. Souhaitons que le salon de la BD organisé le 6 Octobre ne laisse pas une telle image

Une rentrée dans la continuité…

Les Charnaysiens se désolent de voir une équipe qui perd son cap, et l’image donnée cette année n’est guère rassurante. Ils peuvent compter sur le soutien des membres de BVC2020

 

Florian DUVERNAY, Président de BIEN VIVRE A CHARNAY 2020 et Richard PALUK

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com
Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Un nouveau président pour BVC2020 BVC2020 et toujours une passion pour Charnay

Lors de sa 5ième Assemblée Générale, l’association a élu à l’unanimité son nouveau président, Florian DUVERNAY, en remplacement de Richard PALUK qui a souhaité quitter cette fonction pour des raisons professionnelles, restant cependant un membre actif. Tous les adhérents l’ont remercié pour son engagement et l’énergie qu’il a su partager avec l’équipe. BVC2020 lui doit en grande partie sa notoriété.

Depuis sa création, l’association BVC2020 accompagne les Charnaysiens lors des différentes manifestations, les écoute et cherche à résoudre leurs problèmes. En ce week-end particulier pour les associations de notre commune, son nouveau président adresse un message aux Charnaysiens.

Charnay doit prendre un nouveau virage. L’avenir des communes de France est loin d’être encourageant, et Charnay ne sera pas une exception. Pour passer ce cap, la contribution de tous les citoyens sera nécessaire. BVC2020 a toujours recherché des échanges constructifs, et il en sera de même pour l’année qui vient. Nous continuerons à échanger avec les Charnaysiens, et nous poursuivrons le travail avec les administrés qui œuvrent pour l’avenir de Charnay.

Le message de tous les derniers gouvernements reste invariable : réduire le budget consacré aux collectivités. Alors que Charnay semble faire la sourde oreille, les dotations de l’État vont continuer à baisser. En 2020, la taxe d’habitation sera supprimée et / ou remplacée par une ressource qui ne compensera pas les pertes alors que par la suite, notre commune devra répondre à des besoins grandissants. En effet, des aménagements dans la commune seront indispensables pour répondre à la construction de nouveaux logements : pour fluidifier la circulation, accès aux écoles, assurer la sécurité… Pour résoudre cette contradiction, il faut agir collectivement et investir pour créer de nouvelles ressources.

Charnay doit être une commune à part entière, mais qui travaille aussi avec les autres collectivités, car les problématiques de demain ne se résoudront pas uniquement avec les moyens locaux. La diminution des subventions aux associations n’est pas une solution pour dynamiser socialement Charnay ; il faut dynamiser le partenariat associations – collectivités. Il en est de même  pour le développement économique de notre ville. Même si la compétence n’est plus communale, il est toujours possible et souhaitable d’engager des discussions avec l’agglomération de commune ou d’entreprendre la construction d’aménagements qui demeurent encore à la charge de la municipalité. Au sujet des aménagements, qu’en est-il du projet de route intercommunale ? Ce projet a été promis depuis de nombreuses années aux charnaysiens, mais la Grande rue de la Coupée est toujours un calvaire aux heures de pointes. Ce projet est urgent ; les quartiers de la Nouvelle Coupée vont rendre la situation encore plus difficile. Malgré les nombreuses propositions du CIQ ou des acteurs politiques, ce projet ne semble plus être actuellement une priorité.

BVC2020 continuera le travail engagé depuis 4 ans, avec la contribution de tous, pour bâtir un Charnay où il fait bon de vivre, et en espérant que l’équipe municipale prenne conscience des difficultés de demain. En organisant la rentrée des associations dans un lieu privé, nous doutons que nos messages précédents aient été compris, mais nous reviendrons sur ce sujet ultérieurement.

Nous souhaitons une bonne rentrée aux Charnaysiens, et tout le succès possible aux associations !

 

Florian DUVERNAY, Président de BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

  

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

BVC2020 VOUS SOUHAITE DE BONNES VACANCES ET REPARLE D’ÉNERGIE A MONSIEUR LE MAIRE

Rien de tel que de sympathiques fêtes locales (Levigny, Marché Nocturne) pour redonner le sourire : bravo aux organisateurs, et merci !

En cette veille de vacances, BVC2020 poursuit sa présentation commencée à la mi-juin et qui a fait beaucoup réagir : de l’étonnement, des encouragements, mais aussi des voies isolées qui prônent l’immobilisme, et donc plus d’impôts ! Soucieux d’aider Monsieur le Maire pour mettre en œuvre des idées qui nous éviteront l’austérité gratuite, nous développons une proposition qui est déjà présente dans la presse. C’est autant plus nécessaire que de toute évidence, l’équipe municipale ne semble pas y prêter attention.

Économiser, produire, auto consommer

Les évolutions techniques dans l’énergie sont très rapides, et il faut constamment être en veille. Le cadre réglementaire évolue aussi selon les orientations politiques, et l’ensemble donne un contexte qui peut être positif pour les particuliers / les entreprises privées / les collectivités : il faut savoir saisir l’occasion !

Contexte technique et réglementaire

Soucieux de ne plus subventionner les projets de revente à EDF, l’état veut inciter les projets d’autoconsommation : production et consommation immédiate, sans batterie de stockage, et quand la demande excède la production, le réseau prend le relais.

Sur un plan économique, le coût des panneaux solaires a fortement diminué. A noter aussi qu’EDF présente des panneaux solaires fabriqués en France, qu’ils sont garantis 30 ans, et qu’une filière de recyclage est en place.

Étudions des projets à Charnay

C’est EDF-ENR qui portent les projets, depuis l’étude jusqu’à la réalisation. Il faut une puissance installée minimale, et des subventions sont possibles pour accompagner le projet. N’y a-t-il pas dans les bâtiments communaux des projets possibles ? Ceux qui aboutissent concernent principalement des toitures d’immeubles. Sans aller très loin dans le mâconnais, des réalisations concrètes voient le jour. Le chargé d’affaire qui étudie les projets est basé à Mâcon.

Appel aux Charnaysiens

Il est regrettable qu’un tel projet arrive en fin de mandat, mais en cas de succès, même si Monsieur le Maire, votre équipe n’en profite pas longtemps, les Charnaysiens vous seront reconnaissants d’avoir su investir pour l’avenir, et avec des énergies propres.

Dernier conseil avant les vacances…

Pour bénéficier de l’Opération Tranquillité Vacances OTV, il faut télécharger un formulaire depuis le site de la mairie, puis le remettre à la police municipale qui vous recevra avec le sourire !

 

BVC2020 ET SES SYMPATHISANTS SOUHAITENT AUX CHARNAYSIENS UN TRÈS BON ÉTÉ !

 

 

Richard PALUK pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

 

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

AIDONS MONSIEUR LE MAIRE DE CHARNAY

L’austérité et les hausses d’impôts ne sont pas une fatalité, mais l’équipe municipale de Charnay s’entête dans sa logique, alors qu’il suffit d’ouvrir le journal pour constater que d’autres communes misent sur des projets économiques qui s’amortiront par des nouvelles recettes et un confort de vie. BVC2020 veut aider Monsieur le Maire puisqu’il ne sait plus quoi faire… (Déclaration au Conseil Municipal  du 26 Mars à une élue de l’opposition)

L’emprunt de structure : un vrai faux débat, avant une austérité sans stratégie

Il est absurde d’affirmer qu’un emprunt n’a servi à rien. Même le premier adjoint a reconnu en conseil municipal qu’il était normal d’emprunter, et que cet emprunt a permis la construction d’équipements très utiles. Il est vrai cependant que ce type d’emprunt peut faire débat. Dès que sa renégociation fut achevée, il était temps de mettre en œuvre une véritable vision économique pour la commune. Réduire les dépenses de fonctionnement, c’est très bien, mais en y ajoutant une hausse des impôts, on touche au pouvoir d’achat des Charnaysiens sans aucune perspective d’avenir, et cet argent pourrait être dépensé en centre-ville. BVC2020 affirme qu’il y a d’autres solutions que l’austérité gratuite.

Des recettes oui, mais pas que des impôts !

L’État s’engage à compenser la disparition progressive de la Taxe d’Habitation, mais notre commune doit se méfier, car les compensations ne durent qu’un temps. Il est donc prudent d’anticiper sur une baisse des compensations. Oui, recherchons des recettes, mais les impôts doivent-ils être la seule solution ? Pourquoi malgré de nombreuses alertes de BVC2020, l’équipe municipale refuse d’ouvrir sa réflexion sur d’autres alternatives ?

Augmenter les impôts revient à essayer de poursuivre un train impossible à rattraper. L’impôt n’est pas la solution !

Proposition d’investissement

Alors que certains critiquent mais ne proposent rien, BVC2020 donne un véritable axe de travail : l’énergie. L’extinction de l’éclairage publique dans certaines rues est une source d’économies, mais qu’en est-il de l’énergie solaire ? Les bâtiments communaux ont plus de 9 000 m2 de toiture, et le taux d’ensoleillement à Charnay est très satisfaisant. L’équipement en panneaux photovoltaïques du tiers des toitures disponibles permettrait de couvrir environ la moitié des coûts d’électricité consommée dans les bâtiments communaux. Pourquoi ne pas y avoir pensé depuis 4 ans ?

Lorsque nous évoquons des investissements, Monsieur le Maire reparle systématiquement du centre commercial… En 2014, ce débat a été tranché par les électeurs (article BVC2020 d’octobre 2016 « Prissé qui rit – Charnay qui pleure ») et il faut savoir se projeter sur l’avenir au lieu de tout ramener au passé !

L’avenir passe par des réflexions stratégiques. Quelle stratégie a été mise en place pour rendre plus facile l’installation d’un industriel dans notre commune ? Alors que partout en France fusent les projets sur des technologies nouvelles, que fait notre commune ?

Appel aux Charnaysiens

BVC2020 fera encore d’autres propositions, mais nous allons donner aussi la parole aux Chaynaysiens qui ont beaucoup de bonnes idées, pour aider Monsieur le Maire !

Nous sommes tous très heureux et fiers d’avoir un beau bâtiment GENETIER rénové et disponible pour les besoins des Charnaysiens. De même, le succès du marché nocturne fait plaisir à tous. Cependant, ces succès sont-ils à la mesure des enjeux économiques de Charnay ? L’absence de projet économique majeur pour la commune risque de coûter cher  à l’avenir, car qui n’avance pas recule, et profite à d’autres.

 

Richard PALUK pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Réunion Publique à Charnay le 24 Avril : encore une réunion pour rien !

Devant une assistance clairsemée, Monsieur le Maire a tenté d’expliquer aux Charnaysiens la construction de son budget, incluant la baisse des subventions aux associations et la hausse des impôts. Le public ne fut ni conquis, ni transporté, car au bout de quelques minutes, le discours prit la même tournure que ces derniers mois, mais fallait-il s’en étonner ?

Point final d’une communication anxiogène depuis Décembre 2017

Chacun aura noté qu’après 4 années d’exercice, l’équipe municipale considère toujours que la cause principale des difficultés actuelles est le passé !

  • Les économies de fonctionnement étaient indispensables, mais jusqu’à quelles limites ?
  • La deuxième hausse des impôts de ce mandat a été confirmée, mais … jamais deux sans trois ?

Absence de projet économique

Il faut saluer le travail des équipes municipales pour, par exemple, réduire la facture énergétique, mais prenons l’exemple du solaire : pourquoi les élus n’ont-ils pas envisagé l’installation de panneaux solaires sur les bâtiments communaux ?

Augmenter les impôts n’est pas une fatalité ! De nombreuses communes ne les augmentent pas, à condition d’avoir une vision plus ouverte sur l’économie pour inciter des investissements qui dégageront de nouvelles recettes pour la commune. Rappelons cependant aux Charnaysiens ce que Monsieur le Maire a déclaré en Conseil Municipal : « il ne sait pas comment faire »… Est-ce la raison pour laquelle vous souhaitez signer une convention avec un conseiller en gestion pour collectivité ?

A suivre

Il en sera donc ainsi, avec néanmoins la vigilance des membres de BVC2020 qui n’hésiteront pas à interpeler nos élus sur tous les aspects de la vie de notre commune, y compris pour souligner des points positifs lorsqu’il y en a !

Cette réunion publique passera rapidement aux oubliettes, mais les critiques à l’encontre de BVC2020 lors de cette réunion ne font que renforcer notre détermination à poursuivre et servir les intérêts des Charnaysiens.

Une prochaine communication donnera un aperçu concret de nos propositions.

 

Richard PALUK pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

 A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Mars 2018 à Charnay : Municipalité ❷ – ⓿

Les Charnaysiens s’y attendaient, mais le verdict est tombé lors du Conseil Municipal du 26 Mars :

les impôts augmenteront bien de 3% en 2018 !

Une communication maitrisée depuis Décembre 2017

Sachant qu’une telle décision aurait un impact négatif, la municipalité s’est organisée pour préparer les esprits depuis la réunion publique du 13 Décembre, les vœux à la population du 12 Janvier, puis les vœux aux entreprises, avec le support du bulletin municipal.

Tout a déjà été écrit dans le précédent article de BVC2020 « Douche froide pour les Charnaysiens en Janvier », mais simplement pour rappeler les explications données :

  • Les finances sont mauvaises, mais ce n’est pas notre faute !
  • Les économies ne suffisent plus, il faut augmenter les impôts

Il n’y a eu donc aucune surprise, mais les Charnaysiens avaient le droit d’espérer mieux !

Lors du Conseil Municipal

Conscient de la gravité des décisions qui allaient être votées, le public était nombreux, et les interventions des élus ont été pertinentes.

Sans reprendre en détail tout le déroulement, les personnes présentes ont été marquées par deux moments singuliers quand …

  • Monsieur le Maire nous a rassurés sur son état de santé, répondant aux questions d’un élu de l’opposition
  • Dans un élan de sincérité qu’il faut savoir reconnaitre, Monsieur le Maire a déclaré « qu’à part réduire les dépenses, et augmenter les impôts, il ne voyait pas ce qu’il pouvait faire d’autre ».

Les Charnaysiens souhaiteraient que Monsieur le Maire et son équipe arrêtent de répondre aux élus de l’opposition  en reprenant la rhétorique de campagne des municipales, et fassent preuve enfin d’un peu plus d’imagination !

Une autre politique

Comme  déjà expliqué, les économies et les impôts sont déjà utilisés dans d’autres collectivités, et les exemples d’échecs sont nombreux.

On ne peut pas poursuivre indéfiniment les coupes budgétaires dans les services, car la qualité des prestations aux Charnaysiens disparaitra, et les limites de sécurité seront atteintes. Prenons l’exemple de la réduction d’éclairage public voulue sur des axes peu fréquentés et à des heures creuses de la nuit : attention à ne pas causer des accidents !

Augmenter les impôts va impacter le pouvoir d’achat des Charnaysiens, et donner une mauvaise image pour notre commune.

Avoir de l’imagination, c’est mener une autre politique dans la durée ; une municipalité doit pouvoir inciter des investissements locaux qui donnent d’une part des emplois, et d’autre part, des rentrées fiscales.

Les Charnaysiens ont compris une nouvelle fois qu’ils devront encore patienter car, comme Monsieur le Maire l’a déclaré : « il ne sait pas comment faire ». N’est-il pas préférable de prendre des initiatives, quitte à prendre des risques, au lieu de rester immobile en se réfugiant derrière d’éternelles excuses ?

Résultat : 2 – 0

Le constat est amer pour les Charnaysiens : déjà 2 hausses des impôts décidées par la municipalité depuis 2014, et toujours 0 projet pour le développement de notre commune. A chacun d’y réfléchir et de tirer les conclusions pour l’avenir. Les membres de BVC2020 restent bien entendu à la disposition des Charnaysiens pour en débattre.

 

Richard PALUK pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Reportage par BVC2020TV au Salon des Vins de Charnay

Chaque année en Mars, depuis 17 ans, les Charnaysiens (et beaucoup d’autres !) se pressent au Salon des Vins de Charnay, à la faveur des premiers rayons de soleil qui annoncent le printemps.

Occasion pour BVC2020TV, la seule petite télé internet de Charnay, de couvrir cet évènement.

Richard PALUK pour BVC2020TV

Douche froide pour Charnay en Janvier 2018

Cette fin Janvier clôture la période traditionnelle des vœux, et à Charnay, c’est la fin d’une période de communication très intense orchestrée par l’équipe municipale. Quels enseignements pour les Charnaysiens ?

Les étapes de la communication municipale

Il y a eu la réunion publique « bilan à mi-mandat » du 13 décembre, le bulletin municipal Charnay Mag, les vœux à la population du 12 janvier, et les vœux aux entreprises ; tant d’occasions de communiquer pour finalement … ne rien apprendre, sinon la « douche froide » au conseil municipal du 29 janvier.

Pour l’équipe municipale, très rodée à cet exercice, peu importe les appels de l’opposition et des citoyens ; le message à passer était le suivant :

  • Les finances sont mauvaises, mais ce n’est pas notre faute !
  • Préparons les Charnaysiens à une hausse massive des impôts

Alors que l’équipe actuelle est aux affaires de la commune depuis près de 4 ans, il serait temps d’assumer ses échecs. A ce titre, les informations données lors de la présentation du Rapport d’Orientation Budgétaire au dernier Conseil Municipal ne sont guère rassurantes.

Les choix de l’équipe municipale

Pour « redresser » l’économie de notre commune, la majorité persiste dans des solutions qui ne fonctionnent plus : la fiscalité, les coupures budgétaires, ou encore le recours à l’endettement. Ce ne sont plus des leviers financiers adaptés à notre conjoncture économique. Retour sur les chiffres de 2017 :

Selon la majorité, nous sommes à court de financement ! Curieusement, les décisions sont en décalage avec le discours officiel aux Charnaysiens :

  • Sans augmenter le taux de fiscalité, le chapitre « impôts et Taxe » augmente de 300 000€ environ par rapport à 2016.
  • Une gestion maîtrisée des charges de fonctionnement ? Elles ont augmenté de 167 000€ par rapport à l’année dernière, sachant que 45 000€ sont dû à l’omission d’un règlement au syndicat départemental d’énergie de Saône-et-Loire.
  • Notre commune est surendettée ? Depuis 2014, la majorité a souscrit plusieurs emprunts qui s’élèvent à plus de 1 500 000€. Avec quels objectifs ? Quelles priorités dans les investissements ?
  • L’emprunt de structure pénalise les finances Charnaysiennes ? Son coût annuel est de 200 000€ environ, soit compensé par l’apport fiscal des nouveaux habitants mentionné ci-dessus.
  • Les subventions aux associations sont maîtrisées ? Depuis 2014, elles ont diminué de 150 000€. BVC2020 considère cette situation à minima comme du désintéressement, voire un abandon. Toutes les associations ressentent ce trou financier ; lors de leurs évènements, et dans la communication qui leur est offerte.

Cette situation financière met en évidence tout simplement une gestion budgétaire hasardeuse depuis près de 4 ans, et en 2018, Monsieur le maire et son équipe veulent emprunter 200 000€ et augmenter le taux d’imposition de 3%.

Ces décisions ne vont pas révolutionner la situation économique de Charnay, mais elles vont également aggraver son image.

Charnay fait déjà partie des plus mauvais élèves de notre strate nationale quant à son résultat comptable, les marges de manœuvres que nous possédons pour de nouvelles politiques et pour la pression fiscale que nous exerçons. Pour récolter 112 000€ de recette fiscale en plus, et augmenter notre capacité de financement, ces décisions sont-elles raisonnables ?

Nous avions déjà expliqué qu’il existait d’autres outils financiers qui permettraient de redynamiser économiquement une commune. Ces outils sont déjà utilisés dans d’autres collectivités, et les exemples ne manquent pas.

A suivre en 2018

BVC2020 regrette infiniment que les Charnaysiens n’entendent en ce début 2018 qu’un message anxiogène avec des décisions qui impacteront leur pouvoir d’achat, sans aucune projection constructive pour l’avenir, alors que des solutions existent pour redynamiser Charnay et créer localement de la richesse, sans recourir à des hausses massives d’impôts. Dans un an, les chiffres de 2018 parleront d’eux-mêmes et nous donneront raison.

RP FD pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

 

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

Gala 2018 de l’AMS : quand Charnay rime avec Hollywood !

Des centaines de sportifs, appuyés par leurs monitrices et moniteurs, mais aussi des dizaines de bénévoles, devant des milliers de spectateurs / parents / amis conquis pendant 2 soirées. Bravo ! Ce fut un véritable show, et comme chaque année, ce club dynamique qu’est l’AMS a ravi son publique, parfois venu de loin. Les yeux des personnes présentes pétillaient, comme les étoiles d’Hollywood Boulevard !

Retour sur cet évènement qui a marqué l’actualité Charnaysienne en ce mois de Janvier, grâce à cette vidéo qui retrace les moments forts du spectacle.

QUELLES SUITES APRÈS LA RÉUNION PUBLIQUE DU 13/12/2017 POUR CHARNAY ?

En présence de la moitié de son équipe municipale, Monsieur le Maire et ses adjoints ont présenté leur bilan de mi-mandat. Ce fut un exposé très clair mais hélas, une fois de plus, un exercice de communication ! Pour faciliter la compréhension des enjeux, BVC2020 complète cette présentation.

Nous ne pouvons qu’apprécier la présentation des aspects pratiques de vie, avec ses récents succès (tel que le marché nocturne) ou futurs (championnat national de pétanque), ou encore les efforts déployés en faveur de la petite enfance.

Le volet financier soulève plus de commentaires. Certes, les chiffres présentés donnaient plus ou moins la photographie de l’instant présent, mais les Charnaysiens auraient souhaité voir une projection sur l’avenir, car sans cela, tout l’exercice donne l’impression de préparer les esprits à une hausse massive des impôts, et à une paralysie des investissements.

  • Comment préparons-nous la baisse successive des dotations de l’Etat ?
  • Comment allons-nous absorber l’exonération de la taxe d’habitation ?

Ces sous-entendus sont dangereux pour les finances de notre commune, Monsieur le Maire. Un investissement bien préparé permet de créer de la valeur ajoutée, alors qu’augmenter la pression fiscale provoquera un effet boule de neige sur les taux d’imposition. Il faut donc utiliser des leviers financiers autres que ceux que vous préconisez, non exploité actuellement dans notre commune, qui éviteraient les coupes budgétaires sombres dans les services, et le résultat négatif de notre épargne nette.

Sur le plan de la vie communale, il faut reparler des associations. Leur contribution financière aux économies demandées est considérable ! De 2015 à 2016, les subventions ont diminué de 50 000€, soit plus de 20% du budget qui leur est attribué. L’évolution a été la même entre 2014 et 2015. Un tel effort financier doit être accompagné d’une relation de confiance avec les associations, car leur rôle est très important dans le dynamisme de Charnay ! Citons par exemple une meilleure prise en charge des demandes de déplacement de matériel.

A ce titre, nous devons également parler du « Comité des têtes blanches », une association qui se bat pour apporter un peu de convivialité à nos ainés et qui, à plusieurs reprises, vous a alerté sur la diminution des bénévoles. Des solutions existent, tel que confier cette mission à un CCAS, mais aucune réponse n’a été donnée aux questions posées lors du dernier conseil municipal.

Il est parfois possible de prendre la décision du courage alors que tous vos instincts se rebellent contre elle.

« Michael G. CONEY »

BVC2020, ses membres mais aussi une grande partie des Charnaysiens souhaitent que la présentation faite en réunion publique soit suivie de décisions stratégiques et d’actions qui contribueront à créer de la « Richesse » pour notre commune.

 

RP FD pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

CHANGEMENTS AU SEIN DE BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

Lors de sa 4ième Assemblée générale, l’association a renouvelé partiellement son bureau, qui se compose dorénavant ainsi :

Président : Richard PALUK

Vice-Président : Florian DUVERNAY

Secrétaire : Quentin ROHMER

Trésorier : Jean-Paul BASSET

Les membres sortants du bureau ont été chaleureusement remerciés pour le travail accompli et la poursuite de leur engagement dans l’association. Le président a également félicité les nouveaux entrants pour leur volontarisme.

Lors de sa première intervention, le nouveau président a indiqué sa volonté de poursuivre le travail engagé afin de rassembler tous les acteurs de notre commune et de préparer Charnay 2020.

FAIRE FACE AUX ENJEUX

Les choix de politique gouvernementale imposent des nouveaux défis aux collectivités, notamment sur un plan financier. Ce n’est pas nouveau, mais le désengagement de l’état va s’accélérer. Les communes et les collectivités devront innover et se remettre en question pour conserver la qualité des services et les activités attendues par les citoyens.

BVC2020 restera vigilant sur les actions de la municipalité et alertera les Charnaysiens lorsque ce sera nécessaire, dans l’intérêt de notre commune. Une attention sera également portée sur l’entretien des espaces verts, la sécurité et notamment le redémarrage des activités des « Voisins Vigilants », la contribution à la vie des associations, et enfin, l’activité économique qui ne doit pas se limiter au commerce. Pour éviter l’immobilisme, une forte tentation en fin de mandat municipal, les membres de BVC2020 ne cesseront pas de questionner sur les choix qui engageront l’avenir de la commune.

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR LA RÉUSSITE DE CHARNAY

L’association BVC2020 regroupe depuis les municipales de 2014 des Charnaysiens de la liste de la droite et du centre, rejoints depuis par des nouveaux membres qui ont la volonté de préparer l’avenir de notre commune, et la qualité de vie des Charnaysiens.

Toute personne qui adhère à ce projet est la bienvenue.

 

L’ASSOCIATION BVC2020 SOUHAITE AUX CHARNAYSIENS UNE BONNE RENTREE !

 

RP pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

 

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

 

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020

POINT DE SITUATION PAR BIEN VIVRE A CHARNAY 2020, AVANT LES VACANCES 2017

Au lendemain de ce nouveau RdV annuel qu’est le marché nocturne, plébiscité par tous, la plupart des Charnaysiens s’apprête à prendre des vacances bien méritées. Les 12 derniers mois ont été riches en évènements, certes au plan mondial, mais aussi en France. Notre commune a participé très activement aux scrutins électoraux qui ont donné un nouveau Président, un nouveau Gouvernement, et une nouvelle Assemblée Nationale. Sur un plan local, la vie de notre commune n’a pas brillé de feux nouveaux ; la majorité municipale a été mise face à ses responsabilités.

NOS ARTICLES FONT BOUGER

Il n’est pas rare qu’une association de citoyens se fasse entendre, mais quand c’est le cas, il faut savoir le souligner, et en être heureux, car les bénéficiaires, ce sont les Charnaysiens !

En effet, il a fallu que BVC2020 s’indigne sur certains sujets en prenant à témoin les Charnaysiens, pour que la majorité prenne ses responsabilités : les espaces verts, l’absence d’activité des « Voisins Vigilants » en sont de très bons exemples. Après nos remarques, la municipalité a ouvert les dossiers, en faisant parfois la thématique principale du bulletin municipal. A lire dans CHARNAY MAG : ce n’est pas seulement un magazine d’information mais aussi un outil de promotion des actions municipales. Saluons le dossier complet sur les espaces verts, suivi d’une réelle action sur le terrain que les Charnaysiens ont validée dans l’enquête à mi-mandat. Concernant les « Voisins Vigilants », le redémarrage des réunions est laborieux mais réel ; à suivre…

Pour les associations, une page dans CHARNAY MAG explique les règles concernant le prêt de matériel lors des manifestations. Loin d’être suffisant pour redonner confiance aux associations, c’est néanmoins très clair et gageons que dorénavant, les associations n’essuieront plus de refus brutal à leurs demandes réelles et motivées.

Pour l’activité économique, l’autre échec de l’actuelle majorité municipale, c’est avec beaucoup de tristesse que le 3 Juillet 2017, les Charnaysiens voient l’ouverture du nouveau Super U de Prissé, qui attirera dorénavant encore plus de clients, au dépend de Charnay et de ses commerces. Notre article d’Octobre 2016 sur ce sujet a été plébiscité par nos lecteurs ! Les communes voisines développent des nouveaux projets, alors que Charnay s’endort. La 6ème et nouvelle commission économique n’a plus beaucoup de temps pour changer cette situation, car le mandat actuel se termine dans moins de 3 ans.

ETAIT-IL NECESSAIRE DE DENIGRER L’OPPOSITION

Commençons par rectifier certaines imprécisions parues dans le magazine municipal : l’association BVC2020 regroupe depuis les municipales de 2014 des Charnaysiens de la liste de la droite et du centre, comportant parmi ses membres les élus de Bien Vivre à Charnay, mais également d’autres citoyens de la commune qui nous ont rejoints.

Le Blog de BVC2020 est devenu au fil des années une nouvelle source d’information pour les Charnaysiens. Enrichi récemment par des reportages vidéo de BVC2020TV, Il présente le travail des associations, alerte sur des dysfonctionnements, et interpelle l’équipe municipale. Dans cette logique, le bilan à mi-mandat est un exercice classique et démocratique mené dans de nombreuses communes de France, de même qu’un sondage d’opinion. La méthode et le résultat ont été présentés en toute sincérité à l’équipe municipale puis dans nos articles.

Lors de la présentation des résultats à Monsieur le Maire et ses adjoints, nous avions proposé de faire paraitre « un droit de réponse » dans le communiqué de presse, en même temps que les résultats du sondage ! Cette opportunité a été déclinée par l’équipe municipale, après quelques jours de réflexion ! Dommage, elle aurait permis à tous les Charnaysiens de se forger leur propre opinion avec les arguments des deux parties.

La transparence de notre action est aujourd’hui établie ; les Charnaysiens ont bien compris que notre action est constructive, avec pour but d’améliorer la qualité de Vie à Charnay !

Nous tenons à remercier les milliers de lecteurs réguliers de notre blog ! Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre, et cette fidélité nous touche énormément.

DERNIER CONSEIL DE PRUDENCE AVANT DE PARTIR…

Le réseau VOISINS VIGILANTS ne démentira pas : nous pouvons tous bénéficier de l’Opération Tranquillité Vacances OTV. Le formulaire doit être téléchargé depuis le site de la mairie, puis remis à la police municipale.

LES MEMBRES DE L’ASSOCIATION BVC2020 ET LEURS SYMPATHISANTS SOUHAITENT AUX CHARNAYSIENS UN TRES BON ETE !

 

RP pour BIEN VIVRE A CHARNAY 2020

A suivre nos articles, nos vidéos et notre actualité sur :

Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : bienvivreacharnay.com

Notre profil Facebook : Bien Vivre à Charnay 2020