Réunion publique du 23 Février pour le PLU quelle deception pour les charnaysiens !

Les charnaysiens étaient nombreux pour écouter la présentation annoncée par ce bureau d’étude, dont le financement voté par la majorité municipale ampute les finances de notre commune.
Inutile de présenter à nouveau le contenu (déjà fait par la presse locale) mais soulignons la forme et le manque de tact de Monsieur Le Maire face aux questions posées par ses administrés.
Tout a commencé par une présentation dans le style habituel d’un début de Conseil Municipal : vous allez voir ce que vous allez voir, nous allons réparer les erreurs du passé, avec un projet global dans l’intérêt de la collectivité et non d’intérêts partisans…
Belle présentation par le bureau d’étude, bien orchestrée, respectant les limites imposées par la municipalité (ex : pas de centre commercial « surtout pas ! »), et une enveloppe financière allouée par la CAMVAL (avec pour conséquence l’abandon d’un tracé proche de l’autoroute moins pénalisant pour le foncier) puisque la municipalité a donné tous ses pouvoirs économiques à la ville préfecture.

Le projet s’est fracassé sur les vraies questions des charnaysiens

Les charnaysiens n’ont pas été impressionnées par les photomontages et les couleurs reposantes du diaporama, et donc, les vraies questions ont été rapidement posées :
 Où passera la route ?
 Quand sera-t-elle réalisée ?
 Quelles seront les protections contre les pollutions sonores ?
Rien de concret dans les réponses : « nous verrons bien… » « cela dépendra de… ». Aucun délai, sinon l’annonce de la réalisation d’une portion de route (rue Bichard) d’ici 2 ans, mais qui déversera son flot de voitures dans la rue Malcus, puisqu’aucun délai n’a été donné pour le tracé de la route intercommunale.
Lorsque le mécontentement est devenu latent dans les questions, Monsieur le Maire y a mis un terme, que ce soit une habitante depuis 50 ans dans le secteur La Ronze, un conseiller municipal d’opposition, ou le représentant d’un comité de quartier. Les charnaysiens n’ont pas apprécié.
Si une réunion publique se décide, il faut être prêt à prendre en compte les critiques, mais un tel exercice n’est vraiment pas simple pour l’équipe municipale actuelle.
Suivra une enquête d’utilité publique : que chaque charnaysien soit prêt à y contribuer

R.P.

A suivre nos articles et notre actualité sur :
Le Blog de Bien Vivre à Charnay 2020 : https://bienvivreacharnay.com/
Notre profil facebook : https://www.facebook.com/bienvivre.acharnay?fref=ts

Publicités